Culture Sepik, Océanie – Coupe en forme de pirogue

Sepik Culture, Oceania – Pirogue-shaped dish

Culture Sepik, Océanie – Coupe en forme de pirogue
No items found.

Culture Sepik, Papouasie-Nouvelle-Guinée, fin du 19ème siècle.

Coupe en bois en forme de pirogue à deux têtes animalières aux extrémités.


Dimensions :

Longueur : 70 cm

Largeur : 20 cm

Hauteur : 8.5 cm


La culture Sepik, très variée, rassemble des tribus établies le long du fleuve éponyme, qui coule principalement en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Ces tribus sont notamment reconnues pour leur travail au niveau du bois sculpté, en produisant masques et statuettes, ou encore des objets divers comme cette coupe. Ce type de coupe en bois servait à recueillir la nourriture, et faisait donc partie du quotidien de ces tribus de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

« Goldie a noté dans ses mémoires que les plats en bois de forme oblongue et étroite comme les canoës étaient très utilisés à Kerepuna. Ils étaient probablement utilisés comme des bols à nourriture et ont possiblement été fabriqués au village très connu pour sa fabrication de canoës et duquel Goldie a également déclaré qu’il était le berceau des boucliers en bois kasi. » - « Catalogue des artefacts papous associés à Andrew Goldie » dans Memoirs of the Queensland Museum / Culture. Vol. 6, 18 décembre 2012.

Adrew Goldie, un marchand écossais, fut envoyé en Papouasie-Nouvelle-Guinée dans les années 1870 pour collecter des plantes pour un pépiniériste londonien. Après y avoir vécu entre 1876 et 1890, il est revenu avec toutes sortes de spécimens scientifiques et une grande connaissance des peuples vivant là-bas, faisant de lui l’un des plus grands collectionneurs d’histoire naturelle et d’artefacts de Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Sepik Culture, Papua New Guinea, end of the 19th century.

Wooden dish in a pirogue shape, with two animal heads on each extremity.


Dimensions:

Length: 70 cm

Width: 20 cm

Height: 8.5 cm


The Sepik culture, very diverse, gathers the tribes living along the eponym river, principally flowing in Papua New Guinea. These tribes are especially recognized for their works in sculpted wood, ranging from masks to statuettes, and even various objects like this cup. This type of wooden dish was used to collect food, and was therefore part of the daily life of these tribes in Papua New Guinea.

“Goldie noted in his Memoir that wooden dishes of a narrow oblong canoe shape were « very much used » at Kerepuna. Thet probably functioned as food bowls and may have been made at the village which was well-known for its canoe-making and from which Goldie stated the wooden kasi shields also originated.” - “Catalogue of Papuan artefacts associated with Andrew Goldie” in Memoirs of the Queensland Museum / Culture. Vol. 6, 18 December 2012.

Andrew Goldie, a Scottish trader, traveled in Papua New Guinea in the 1870s to collect plants for a nurseryman in London. After living there between 1876 and 1890, he came back with all kinds of scientific specimens and a great knowledge of the people living there, making him one of the greatest natural history and artifacts collector of Papua New Guinea.

Époque :

19e siècle

Prix :


Sur demande

450

Vendu

Time :

19th Century

Price :

On demand

450

Vendu

Contacter la galerieContact the gallery
Mentions légales
Legal Notice